31 janvier 2014
Mylène Carpentier et Madison Petit

Capitaine

Nature du métier

 Il consiste à diriger le navire et à prendre des responsabilités. Il assure la direction et la bonne marche du navire.

 Les qualité requises               

Les principales qualités à avoir sont qu'il faut être supervisé, qu'il faut savoir parler une à  deux langues et être courageux. Les horaires sont de 11 heures à 12 heures par jour . Mais une semaine sur deux, ils passent 15 jours à bord et 15 jours à terre. Ils gagnent 2 200 à 3 000 euros si c'est un lieutenant ,de 3 600 à 6 500 si c'est  un commandant . Les capitaines de navire sont à la retraite à 55 ans .

Les points négatifs /positifs

Les points négatifs sont qu'il doit supporter un mode de vie atypique, l'éloignement de la famille, la vie en collectivité dans un espace restreint.

Les études

Les études sont :Bac Pro ou Bac+2 scientifique ou 3 ans après la terminale.

Source image :

http://desencyclopedie.wikia.com/wiki/Fichier:Capitaine.1180590344

Je veux bien qu'on le réutilise sous certaines conditions de partage ( citer la source ! ) 

 

Non classé
31 janvier 2014
Antoine Robin et Alexis Dautresire

Inséminateur

La nature du métier

  • Un inséminateur est un spécialiste de la reproduction

    animale assistée.

  • Ils font reproduire des animaux à la place des taureaux dans les exploitations agricoles.

Les compétences requises

  • Aimer les animaux et ne pas en avoir peur,

  • Savoir manipuler les animaux avec précision

  • Actualiser en permanence ses connaissances

  • Avoir un bon sens du contact

Le rythme de travail

  • Les horaires varient en fonction des périodes de reproductions

  • Certaines périodes sont plus chargées que d'autres, notemment pendant les périodes de reproduction.

 La carrière et le salaire

  • Dans le métier,  il y a des évolutions de carrière: il peut devenir chef encadrant, contrôleur laitier ou contrôleur de croissance ou se diriger vers le négoce

  • Le salaire au début de carrière est de 1700€

  • Il n'y a pas de spécialisations

:Les atouts et les inconvénients

  • Les côtés positifs du métier sont que les animaux puissent se reproduire et donc venir en aide à l'éleveur

  • Les côtés plutôt négatifs sont que ce n'est pas forcement hygiéniques puisqu'il travaille dans les fermes

 Les études et les débouchés

  • Après la 3e , un CAP: Capa production agricole, spécialité animale ou le bac pro CGEA (conduite et gestion de l’exploitation agricole) , après le bac avec une formation de 2 a 3 ans: bac pro CGEA (conduite et gestion de l’exploitation agricole)

  • Il n'y a pas de régions plus propices que d'autres car il y a des vaches partout en France des brebis dans les montagnes et des cochons aussi partout en France

 Trouver des informations supplémentaires

- Les sites internet ou l'on peut etre informer sont Portéa : Fiche métier

 

 
 

Source de l'image: http://www.coopel.fr/

 

Source de la vidéo: http://candidat.pole-emploi.fr/

Je veut bien donner mon article à condition de mentionner mon nom . (Antoine et  Alexis)

31 janvier 2014
Valentin Saint-Omer

Consignataire de navire

Le consignataire de navire doit organiser l'escale des navires au port et le transport des marchandises. Sa mission est à la fois commerciale, administrative et technique. Il occupe un poste-clé dans le transport maritime. C'est donc lui qui s'occupe de tous les bateaux qui entrent et sortent du port. Il prend en charge le suivi des marchandises transportées et il résout les problèmes d'équipage, négocie les tarifs préférentiels, optimise les capacités du navire, cherche des accords auprès des clients potentiels.... C'est aussi lui qui élabore les plans de chargement, négocie avec les entreprises de manutention pour l'emploi de dockers et la mise à disposition de matériels.

Une progression de carrière est possible, mais elle est longue et non automatique. Un employé reste à son grade tant qu'aucun poste n'est déclaré libre. Il peut être promu chef de consignation, chef d'agence, puis directeur. Le salaire débutant est de 1426€ et dépasse rarement le smic.

Ce métier s'apprend plutôt sur le terrain ou par le biais de la formation continue.Il est fortement conseillé d'avoir au minimum un bac + 2 (ou un diplôme d'école de commerce) en gestion, économie, droit, transport, logistique...

pour le bac + 2:

BTS transport ;

DUT gestion logistique et transport ;

Diplôme de l'Institut national des transports internationaux et des ports (ITIP) : rattaché au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), il se prépare en 2 ans dans les universités du Havre, de Marseille et de Bordeaux ;

pour le bac + 5:

Master pro sciences économiques et gestion, mention ingénierie bancaire et financière spécialité finance et logistique maritime internationales. Ce diplôme convient surtout pour devenir transitaire.

vidéo prise sur Pôle emploi:

je veux bien qu'on le réutilise sous certaine condition de partage

24 janvier 2014
Natacha Leroux et Yoann Cajot

Les mécaniciens de bâteaux de pêches.

La  nature du métier :

Le métier de mécanicien pour bâteaux de pêche consiste à la mise en service et de l'entretien des moteurs. Il assure la sécurité des marins en contrôlant les équipements (moteurs,turbines,chaudières et appareils de pêches). Ainsi quand réparant les différents installation si nécessaires. Il travail a bord de tous types de bâteaux de pêches en fonction du diplôme et de l'expérience en navigation.

Les compétences requises :

Les compétances requise positive sont d'aimer la vie en collectivité,savoir diriger une équipes. Les défauts à ne pas avoirs sont de ne pas répugner à travailler dans les conditions difficiles.

Le rythme du travail :

Les horaires de travails sont régulières à terre. A l'inverse, ils peuvent être très irréguliés en mer. Le mécanicien navigant alterne des périodes de navigations et des périodes de congés plus ou moins longues.

La carrière et le salaire :

Les salaires peuvent variers selon le type de pêches,mais aussi dans le temps. Le chef mécanicien à la pêche reçois une part de la valeur des prises varient de 3000 brutes/mois jusqu'à 10000 euros (exceptionnelellement). Les chefs mécaniciens à la pêche ont la possibilité d'évoluer au sein de l'entreprise vers différent postes : ingénieurs d'arnements, directeurs techniques.

Les atouts et les inconvénients :

Les côtés positifs de ce métier sont de ne pas avoir le mal de mer, travailler dehors sur le bâteux, savoir nager. Les côtés négatifs sont de travailler dans le froid. l'humidité .

Les études et les débouchés :

Les débouchés sont plutôt nombreux, dans des secteurs extrêmement variés. Marine nationale, pêche artisanale ou industrielle, marine marchande, transport de passagers, industrie nautique ou navale, commerce et réparation navale : autant de secteurs qui emploient des mécaniciens. Les études a effectués pour ce m étier sont d'avoir des niveaux de formation de CAP/BEP. Pour cela il faut: - Certificat d'initiation nautique, un CAP,BEPM de mécanicien,BEPM marin du commerce . 

Les informations supplémentaires :

Les sites internet qui permettent de nous imformer sont ONICEP. Le site de cette photo est : www.cabotages.fr

et le site de la vidéo est : http://www.youtube.com/watch?v=_3VtDa_pBhs ou http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/mecanicien-ne-bateaux ou encore http://www.youtube.com/watch?v=1YrUvj7U4qc

Nous ne voulons pas que notre article ne soit pas réaliser !!!!!!

Non classé
24 janvier 2014
Justin Roussel et Julien Boutigny

MATELOT

La nature du métier                                                                                                                                    

 -Le métier de matelot consiste à être un homme d'équipage dans la Marine marchande.    

 -Le terme est issu de la marine à voile, puisque étymologiquement le matelot est l’« homme du mât. » .                          

 -On peut être matelot à terre ou en mer :à terre il peut être employé dans un sémaphore ou participer à la surveillance du littoral ou accomplir des taches administratives .

Les compétences requises .

-Les qualités nécessaires sont d'être un leve-tôt et d'être patient .

-Les défaut sont de ne pas avoir avoir le mal de mer et de supporter le rythme de travail .

-Les horaires de travail d'un matelot varient en fonction des marées .                                                                                                   -Un matelot par vers 4/5 heures du matin et revient vers 16/17 heures du soir.

- La carrière et le salaire .

 -Le salaire moyen d'un matelot est 1827 euros par mois .

 -Le salaire varie de quelques euros entre un homme et une femme .

- Les atouts et les inconvénient .

-Le risque est de se noyer.

-Les inconvénient sont qu'on ne voit pas beaucoup notre famille et parfois le métier de matelot peut être dangereux .

Les études et les débouchés.

-Il faut avoir , minimum un CAP ou un BAC PRO

-L'embauche se fait par contrat de 4 an après un stage professionnel d'une année. Pour cela, il faut avoir entre 17  ans et 26 ans.

- La formation se fait après l'année de la 3e et après un Bac + 2 ,On y accède par l'école des mousses ouverte depuis septembre 2009 à Brest.

-En 2012, ce métier on recruter presque 3000 personne, une fois que la cariere fini on Trouver des informations suplemente.

-Les lieux ou l'on peut être informé c'est les sites web comme celui de l'ONISEP.

 

Je veux bien le faire partarger mais il faut mettre le nom d'auteur

 

Pages : 123