31 janvier 2014
Valentin Saint-Omer
aucun commentaire

Consignataire de navire

Le consignataire de navire doit organiser l'escale des navires au port et le transport des marchandises. Sa mission est à la fois commerciale, administrative et technique. Il occupe un poste-clé dans le transport maritime. C'est donc lui qui s'occupe de tous les bateaux qui entrent et sortent du port. Il prend en charge le suivi des marchandises transportées et il résout les problèmes d'équipage, négocie les tarifs préférentiels, optimise les capacités du navire, cherche des accords auprès des clients potentiels.... C'est aussi lui qui élabore les plans de chargement, négocie avec les entreprises de manutention pour l'emploi de dockers et la mise à disposition de matériels.

Une progression de carrière est possible, mais elle est longue et non automatique. Un employé reste à son grade tant qu'aucun poste n'est déclaré libre. Il peut être promu chef de consignation, chef d'agence, puis directeur. Le salaire débutant est de 1426€ et dépasse rarement le smic.

Ce métier s'apprend plutôt sur le terrain ou par le biais de la formation continue.Il est fortement conseillé d'avoir au minimum un bac + 2 (ou un diplôme d'école de commerce) en gestion, économie, droit, transport, logistique...

pour le bac + 2:

BTS transport ;

DUT gestion logistique et transport ;

Diplôme de l'Institut national des transports internationaux et des ports (ITIP) : rattaché au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), il se prépare en 2 ans dans les universités du Havre, de Marseille et de Bordeaux ;

pour le bac + 5:

Master pro sciences économiques et gestion, mention ingénierie bancaire et financière spécialité finance et logistique maritime internationales. Ce diplôme convient surtout pour devenir transitaire.

vidéo prise sur Pôle emploi:

je veux bien qu'on le réutilise sous certaine condition de partage

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot zgtefg ? :