L'islam au Moyen Age

 

L'islam est une religion fondée par le prophète Mahomet ou Mohammed  en Arabie au début du VIIème siècle. Avant d'être musulmans, les Arabes étaient polythéistes et sont devenus monothéistes en devenant musulmans. 

 

Mahomet prophète de l'Islam

Mahomet est né vers 570 à La Mecque en Arabie. Mahomet est du clan des Hachim de la tribu des Qoraïchites qui est de la tribu dominante à La Mecque. A sa naissance son père Abdullah est déjà décédé et sa mère Amina  meurt alors  qu'il n'a que sept ans. Il est donc adopté par son oncle Abu-Talib. Durant de longues années,  son oncle lui enseigne le métier de caravanier et de chamelier. Un peu plus tard, Mahomet se marie avec son employeur, une riche veuve nommée Khadija. 

Vers 40 ans, Mahomet a  une révélation sur le Mont Hira : l'Ange Gabriel lui apparaît pour lui transmettre la parole de Dieu. Cette première révélation est le début de la sourate XCVI (chapitre 96) du Coran : « Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé tout, qui a créé l'homme de sang coagulé. Lis, car ton seigneur est le plus généreux. Il t'a appris l'usage de la plume ; il a appris à l'homme ce que l'homme ne savait pas. » De cette révélation naît une nouvelle religion monothéiste :  l'ISLAM . En effet, l'ange Gabriel lui affirme aussi qu'il n'y a qu'un seul Dieu. Mahomet ne parle de ces révélations qu'à quelques personnes de son entourage au départ. Puis,  Mahomet les révèle aux Mecquois qui l'ont très mal accueillie car ils sont polythéistes.  C'est pourquoi Mahomet doit quitter sa ville natale pour Médine en 622 : c'est l'Hégire qui est le début du calendrier musulman. Installé a Médine, Mahomet fait plusieurs conquêtes. Mahomet réussit à conquérir la Mecque en 630. Mahomet tombe malade et meurt en 632. A sa mort, presque toute l'Arabie est musulmane.

Claire et Jessica

 

Les califats au Moyen Age

 Un calife est le chef politique et religieux suprême des musulmans, il règne sur un califat. Les califes sont les successeurs de Mahomet. Selon les sunnites, le calife doit être un  Arabe de la tribu de Mahomet, les Qoraïchites. En revanche selon les chiites, le calife doit faire partie de la famille d'Ali et de sa femme Fatima qui est la fille de Mahomet.

Le 1er calife qui succède à Mahomet en 632 est Abu Bakr. Il est élu car il est son beau-père et l'un de ses premiers fidèles. En 634 un autre calife lui succède : Omar 1er. Il fait un grand nombre de conquêtes en dehors de l'Arabie : Égypte, Syrie, Irak et le nord de la Mésopotamie. Puis, Othman devient le 3ème calife en 644. Il meurt assassiné par des troupes musulmanes rebelles en 656. On doit alors élire un nouveau calife. C'est Ali, gendre de Mahomet, qui est choisi par les habitants de Médine . Mais le gouverneur de la Syrie, Mu'awiaya refuse de le reconnaître comme calife. Il y a alors en 657 une bataille entre les partisans d'Ali et de Mu'awiaya : la bataille  de Siffin. Elle n’est remportée par aucun des deux camps. Ils décident donc de faire arbitrer leur conflit par un conseil de sages qui donne le califat à Mu'awiaya. Cependant, des partisans de Ali, les Kharijites, ne sont pas d'accord avec la décision des sages. Ils assassinèrent donc Ali. 

Le califat omeyyade

Le premier  calife omeyyade en 661 est Mu'awiaya, il transfère la capitale de Médine à Damas et rend le califat héréditaire : il le transmet à son fils. Sous les Omeyyades, le califat s'étend aux frontières de l'Inde à l'est et de l'Arabie jusqu'à l'Espagne en Europe à l'ouest de l'Arabie. 

L'expansion du califat 

Le califat abbasside 

La dynastie des Abbassides, succède aux omeyyades en 750 qui transfère la capitale de Damas à Bagdad. Les Abbassides sont des protecteurs des sciences et de la religion. C'est pourquoi Bagdad devient le centre d'une vie intellectuelle brillante : poésie, littérature, traduction d'ouvrages grecs et persans en arabe. Ils permettent aussi à l'Empire arabe d'être à son apogée au niveau économique avec le développement de l'artisanat et du commerce. C'est ainsi que Bagdad qui est un grand carrefour commercial devient la plus grande ville au monde. Parmi la dynastie des Abbassides les deux plus célèbres sont les califes Haroun-al-Rachid et son fils Abdullah-al-Mamum qui créé la Maison de la sagesse. 

A partir du milieu du Xème siècle, les califes abbassides perdent la réalité du pouvoir car les chefs militaires sont plus puissants qu'eux et dirigent donc en fait le califat. Le califat abbasside disparait en 1258. 

Au Xème siècle, il n’y a plus qu’un seul califat mais trois califats : le califat abbasside de Bagdad, le califat Fatimide du Caire et le califat de Cordoue.

Le califat fatimide du Caire

Le califat fatimide du Caire a connu son apogée dans la deuxième moitié du Xème siècle. Les califes fatimides règnent en Afrique du Nord : de l'Égypte à l'Algérie actuelle et sur la Sicile et la Syrie. Saladin mit fin au califat fatimide en 1171.

Le califat omeyyade d’Espagne à Cordoue

A la tête du califat de Cordoue il y a un Omeyyade ayant échappé au massacre des Omeyyades par les Abbassides. Pendant le règne des califes omeyyades, l'Espagne musulmane connait son apogée, mais ce califat disparaît car il éclate en plusieurs petits États, les Taïfas, en 1031. 

Sara, 5ème 1

Les califats au Moyen Age

 

Les cinq piliers de l'islam

Dans la religion musulmane, il y a cinq piliers que doit  appliquer chaque musulman. Un bon musulman si il veut aller au paradis doit respecter 5 piliers. Il s'agit de : 

- La profession de foi ;

- La prière ;

- L'aumône purificatrice ;

- Le jeûne du Ramadan ;

- Le pèlerinage à La Mecque.

A- La profession de foi (chahada) 

La profession de foi est le premier pilier de l'islam. Pour devenir musulman il faut accepter et prononcer la profession de foi qui est : "J'atteste qu'il n’y a de dieu que dieu et son prophète est Mahomet." Pour devenir musulman il faut croire en ces 2 choses fondamentales. Il faut accepter qu'il n’y a qu’un seul dieu est que sa parole a été portée par Mahomet qui est le dernier prophète de l'islam.

La profession de foi exprime en fait que la religion musulmane est monothéiste

Karima, 5ème 2

B- La prière

En arabe, la prière se dit : "SALAT".  Les musulmans doivent prier cinq fois par jour : le matin, le midi, l'après-midi, le soir et la nuit.

Le corps de la personne qui prie doit être pur, c'est à dire que les musulmans doivent laver les parties de leur corps les plus utilisées : ce sont les ablutions.

Pour prier il faut se tourner vers La Mecque. S'ils veulent, les musulmans peuvent prier dans une mosquée, dans un lieu propre ou bien chez eux.  Dans la semaine, la prière la plus importante est celle du vendredi midi. Tous les musulmans qui le peuvent vont donc à la mosquée. La personne appelant à la prière du minaret de la mosquée est un muezzin. Cette prière est dirigée par l'imam qui prononce aussi la Khutba, une sorte de prêche.

Les différentes parties de la prière

La rak'a commence par les paroles « Allahu Akbar » (Dieu est plus grand que tout) en suite, le fidèle récite la sourate « Al-fatiha » (sourate d'ouverture) suivi d'une sourate de son choix. Après ça, il s'incline par respect à Allah. Puis suit le qiyamil doit réciter des louanges à Allah. Ensuite, il se prosterne dans cette position qui se nomme sujud. Il prononce les paroles « Gloire à mon Seigneur le plus puissant , Allah est le plus grand que tout ». Puis, il s'assoit c'est un moment de silence le julus, et la fin de la rak'a  est consacrée à demander le pardon à Dieu et à demander de l'aide pour tous les musulmans. Et enfin la paix (salam) où il doit tourner la tête à droite puis à gauche pour saluer ses camarades musulmans avec ses paroles « Que la paix vous accompagne avec la miséricorde d'Allah ».

Sara, 5ème 1

C- L'aumône

L'aumône, la zakat en arabe, est un des cinq piliers de l'islam. En effet, le verset 267 de la sourate 2 du Coran en fait une obligation pour tout musulman : << vous qui croyez ! faites l'aumône des bonnes choses que vous avez acquises ». L'aumône est une aide en argent ou en nature. Au moyen Age, elle est destinée aux pauvres y compris aux pauvres non musulmans, aux malades,  pour les dépenses occasionnées par le "JIHAD", pour l'affranchissement des esclaves musulmans et aux voyageurs en détresse. Les musulmans doivent aussi faire l'aumône à l'occasion de l' AÏD EL-FITR. L'aumône a aussi pour but de purifier l'âme du croyant de l'avarice, de l'avidité et  de la convoitise et de cultiver l'esprit de partage, de sacrifice.

Virginie,5ème2

D- Le Ramadan

Le Ramadan est le neuvième mois du calendrier lunaire. C'est un mois de jeûne. Il n'y a que les musulmans en bonne santé qui peuvent le faire,  mais les personnes âgées, les voyageurs, les malades et les femmes enceintes ou qui viennent juste d' accoucher ne doivent pas le faire. Le jeûne signifie se priver de nourritures et de boissons entre le lever et le coucher du soleil pendant le mois du Ramadan. Le but du  jeûne est de respecter les consignes d'Allah et de permettre d'aller au paradis. Pendant le Ramadan, on doit prier, aider les pauvres et  respecter les gens. Le jour le plus important du Ramadan est  le 27ème, car c'est la nuit du décret. On appelle la fin du Ramadan l' îd-al-fitr. Le jeûne se pratique dans plusieurs religions, telles que le judaïsme et le christianisme.

E- Pèlerinage

Tous les musulmans doivent au moins effectuer une fois dans leur vie le pèlerinage à La Mecque, s'ils en ont les moyens. La personne qui a accompli le pèlerinage reçoit le qualificatif de "al hajj"ou"hajj"("pèlerin") qui précédent son nom. A son retour de nombreuses festivités attendent le "hajj". Homme ou femme, il est traditionnellement entouré d' un grand respect. Les hommes ou les femmes peuvent faire le pèlerinage à La Mecque. Le pèlerinage à La Mecque se déroule le 12ème mois lunaire. Avant de partir à La Mecque les musulmans font des cérémonies individuelles et des cérémonies collectives. A La Mecque, les musulmans doivent s'habiller en blanc : pour les hommes un habit particulier de deux pièces d'étoffe et pour les femmes elle portent une robe très longue cachant le visage. Les musulmans, pendant la durée du pèlerinage, doivent respecter un nombre de choses interdites comme ne pas se couper les cheveux les poils et les ongles et de ne pas avoir de rapport sexuel.   

En arrivant à La Mecque, les pèlerins se rendent à la Kaaba qui est à l'intérieur de la grande mosquée de La Mecque.  La Kaaba qui est un monument cubique de quinze mètres de haut environ recouvert de soie noire, contient la Pierre noire à l'angle de l'un de ses murs. La Pierre noire a été donnée à Abraham par l’ange Gabriel selon les croyances musulmanes. Les pèlerins  font 7 fois le tour de la Kaaba en partant de la droite de la Kaaba. Ensuite, les pèlerins doivent courir entre deux buttes nommées Safa et Marwa distantes de 400 m l’une de l'autre ; il faut faire 4 fois l'aller et 3 fois le retour en souvenir d'Agar, perdue dans le désert avec son fils Ismaël. En effet, ils allaient mourir de soif quand ils trouvèrent l'eau de Zamzam.  Avant de boire l'eau de la fontaine Zamzam, le pèlerin doit dire bismilah ("au nom de dieu" en arabe).  Le 9ème jour, les pèlerins se mettent en route vers le mont Arafat, située à 20 km de La Mecque. C’est au sommet de cette montagne qu'Adam et Ève, chassés du paradis, se retrouvèrent, au djebel Arafat, la montagne de la reconnaissance. Le dernier rite  à effectuer par les musulmans est le sacrifice du bétail, en souvenir du sacrifice d'Abraham pour  Allah.  

Yasmina, 5ème 3

 

Les croyances musulmanes

 

 Il y a différentes croyances dans l'islam :

Tout d’abord, la croyance la plus importante est la croyance en un seul dieu. Les musulmans sont donc monothéistes. C’est pourquoi leur dieu s'appelle Allah ce qui signifie « le dieu » en arabe. Les musulmans croient aussi en un livre sacré, le Coran. Ils reconnaissent aussi la Bible et la Torah comme des livres contenant des révélations divines. Les musulmans croient aussi en plusieurs anges comme l'ange Gabriel par exemple. Ils croient en plusieurs prophètes. En effet, pour les musulmans, Abraham, Moise, Jésus sont des prophètes... Le dernier et le plus important prophète de l'islam est Mahomet qui clôt la révélation divine. Les musulmans croient aussi en la prédestination. Enfin, les musulmans sont récompensés en allant au paradis ou punis en allant en enfer.

 

Ils ont aussi des interdits

Ils ne doivent pas boire d'alcool.

Ils ne doivent pas manger de porc.

Ils ne doivent pas absorber de viande d'animal mort naturellement.

 

Leurs fêtes les plus importantes sont l'Aïd El Kébir et le Ramadan. Le ramadan consiste à ne pas manger ni boire jusqu'à la tombée de la nuit durant le mois de ramadan. L'Aïd el Kébir consiste à tuer un mouton en l'honneur du sacrifice d'Abraham. 

 

Raphaël

Noël

Hakim

 

Le livre sacré des musulmans est le Coran où sont inscrites les paroles de Dieu transmises à Mahomet par l'Ange Gabriel. Leur lieu de prière est la mosquée. Mahomet  est le dernier prophète de l'islam mais n'est pas le seul prophète reconnu par l'islam. L'islam reconnaît tous les prophètes cités par la Torah et le Nouveau Testament (Abraham, Moise, Jésus, Adam etc...). L'islam reconnaît donc les deux autres religions monothéistes : le judaïsme et le christianisme.

 

Testez vos connaissances sur l'islam avec ce questionnaire à choix multiples réalisés par les élèves de l'IDD.

Vous pouvez aussi tester vos connaissances sur les califats avec ces mots-croisés confectionnés par les élèves de l'IDD.

 

Hakima, 5ème 2

Louange 5ème 2

Dondü, 5ème 2.