Les mosaïques arabo-musulmanes au Moyen Âge

 

Les mosaïques sont des assemblages de petits cubes en terre cuite, en pierre, en verre ou en marbre. Les artisans forment des motifs géométriques ou figuratifs. La mosaïque prend ses racines autour du Bassin méditerranéen. Les premières mosaïques sont faites avec des galets de toutes les couleurs au VIIIéme siècle av J.-C., ensuite les galets sont remplacés par des tesselles (morceau de poterie, pierre taillée, marbre...). Chaque civilisation a une mosaïque différente.

Chez les musulmans, ce sont les zelliges, avec des dessins géométriques. L'art du zellige a été créé au Maroc au Xème siècle. Les artisans forment toutes sortes de dessins. Au Moyen Age,  les hommes parlent d'arts mathématiciens et astronomes, à propos de la mosaïque, car ils superposent des polygones en forme d'étoiles et de lunes. Les artisans des pays arabes étaient devenus des maîtres dans l'art d'assembler des matières et des techniques différentes pour créer de nouvelles et de plus belles architectures. Tous les pays autour du bassin méditerranéen utilisaient ces techniques.

 

Pierre, 5ème 2

Umit, 5ème 4