Guernica (1937)

 

Guernica est un tableau de Pablo Picasso peint en 1937 qui fut présenté dès le mois de Juin 1937 à l'exposition de Paris. Picasso qui est espagnol a peint Guernica car il était choqué par le bombardement par l'aviation Allemande le 26 Avril 1937 de Guernica, un village du pays basque espagnol. Les militaires allemands ont testé leur matériel et leurs bombes. Ainsi, en 1937, Picasso affirmait : « La guerre d'Espagne est la bataille de la réaction contre la liberté. Le panneau auquel je travaille et que j'appellerai Guernica exprime clairement mon horreur de la caste militaire qui fait sombrer l'Espagne dans un océan de douleur et de mort. » 

Durant la guerre civile d'Espagne les Républicains élus démocratiquement au gouvernement doivent faire face au soulèvement du général Franco qui est soutenu par les Allemands.

 

Le bombardement de Guernica

vu par le Petit Parisien

 

Le Petit Parisien du 28 Avril 1937 reproduit la dépêche d'un journaliste anglais qui s'est rendu sur les lieux quelques heures après le massacre.

"Il est 16h30 et c'était un jour de marché. Le plus effroyable raid aérien exécuté depuis le début de la guerre civile espagnole  a été effectué hier après midi par les Allemands au service de Franco et a abouti à la destruction quasi totale de Guernica. Le but du bombardement était apparemment de démoraliser la population civile. Le jour était très bien choisi. Le lundi est ,en effet jour de marché à Guernica et les paysans de toute la région s'y rendent. Il était 16h30 lorsque la cloche de l'église sonna l'alarme pour signaler l'approche des avions. Les gens se réfugièrent aussitôt dans les caves et dans les abris. Un avion survint et lança six grosses bombes. Cinq minutes après un second avion survint et laissa tomber un nombre égal de bombes. A partir de ce moment les bombardements augmentèrent et furent continus. Les bombardiers attaquaient un quartier après l'autre suivant un plan bien ordonné très bas. Ils fauchèrent à la mitrailleuse les gens que la panique avait fait sortir de leur abri : nombre de ces malheureux furent tués comme le furent aussi les moutons qui avaient été amenés au marché que les aviateurs allemands massacrèrent, dans leurs soif apparente d'assassinat.

La ville de 7000 habitants auxquels il faut ajouter 3000 réfugiés avait été lentement systématiquement détruite. L'effet causé par les bombardements de Guernica ville sainte des Basques a été profonde et le président Aguirre a dénoncé dans un communiqué le massacre perpétré par les aviateurs allemands  au service des nationalistes espagnols."

D'après le manuel de 3ème Histoire Géographie, Hatier, 1999

 

Étude du tableau

Guernica de Pablo Picasso

 

Si vous souhaitez voir le tableau allez sur le site de la Reine Sophie en cliquant ici

Dans ce tableau, Picasso n'a utilisé que deux couleurs : le noir et le blanc. Le noir représente le mal, la souffrance, la mort et le blanc l'espoir. On voit des gens qui souffrent, une femme qui perd son enfant, des gens qui crient au secours. On voit un homme mort allongé par terre qui tient une épée à la main. Cette épée symbolise la résistance du peuple espagnol. Elle est brisée, mais on aperçoit une fleur qui pousse dessus : Picasso montre ainsi qu'il reste un peu d'espoir que la vie va renaître .On aperçoit également des animaux comme le taureau qui représente le pouvoir de l'Espagne et le cheval, symbole du peuple espagnol. La colombe symbolise la liberté du peuple qui agonise.   

Picasso adresse à travers ce tableau un message de paix, il montre la violence de la guerre qui n'engendre que souffrances.

 

Arame

Mélody