index

L'esclavage du XVIIème au XIXème

L'île de Saint Domingue

Saint-Domingue

Présentation géographique

L'île de Saint Domingue appartient à la zone tropicale : son climat est chaud et humide. Sa superficie est de 30 000 km². Le relief est compartimenté : des collines séparées par des plaines. Ses collines sont appelées Mornes, elles culminent à 1500 m au nord et 1900 m au sud.

Découverte de l'île

L'île de Saint Domingue qui a été découverte par Christophe Colomb en 1492, fut baptisée "Hispaniola".

En 1697, la partie occidentale passa sous le contrôle français, tandis que sa partie orientale restait sous le contrôle des Espagnols. Aujourd'hui, la partie française s'appelle Haïti.

Saint-Domingue

Les cultures pratiquées par les colons

Les colons français pratiquèrent des cultures à haute valeur spéculative : coton, tabac, indigo, canne à sucre, café. Ces cultures sont destinées à l'exportation vers les marchés français et européens. Les deux grands ports d'exportation sont Port-au-Prince et le Cap.

La composition de la population à la fin du XVIIIème siècle

À la veille de la Révolution française, Saint Domingue compte 40 000 blancs, 28 000 affranchis pour la plupart des mulâtres, et 465 000 esclaves pour une population totale de 523 000 habitants.

Esengül, 4ème 1