index

L'esclavage du XVIIème au XIXème

Toussaint Louverture

Toussaint Louverture, est surnommé Fatras-Bâton, en raison de son physique ingrat : il était laid et petit. Il est né en 1743, sur l'île de Saint-Domingue qui est aujourd'hui appelée Haïti. Selon la légende, il serait originaire de Dahomey (Bénin) . Son père aurait figuré parmi les chefs qui occupaient la tête du territoire. Toussaint Louverture menait une vie d'esclave de case, privilégié, il ne travaillait pas aux champs comme les autres esclaves. Après son affranchissement en 1776, il achète un champ d'une quinzaine d'hectares avec 13 esclaves.

La nuit du 22 au 23 août 1791, le soulèvement des esclaves de Saint Domingue commence mais Toussaint ne semble pas avoir participé aux premiers mouvements de l'insurrection.

Durant sa carrière militaire, il fut médecin de l'armée, puis secrétaire et aide de camp du leader de l'insurrection Biassou. Il finit par obtenir le grade de colonel.

Toussaint Louverture

Pour voir le portrait de Toussaint Louverture le plus ressemblant, cliquez ici.

Toussaint Louverture se révèle être un grand chef militaire et remporte de nombreuses victoires contre les Français afin d'obliger le gouvernement français à abolir l'esclavage.

Ainsi, le 29 août 1793 la France décrète la liberté générale de tous les esclaves de Saint Domingue. En mai 1797 Toussaint est nommé général en chef de l'armée française.

La révolution de Toussaint a permis l'abolition de l'esclavage et c'est le premier grand héros d'Haïti.

Arrêté par les Français suite à une trahison,Toussaint Louverture est emprisonné au Fort de Joux où il meurt le 7 avril 1803.

Le 1er Janvier 1804, Haïti devient indépendante.

Manda, 4e 2
Sibel, 4e 3