Louis Anquetin

Louis Anquetin est né à Etrépagny le 26 Janvier 1861.

Son père,"force de la nature", tenait une boucherie qui existe toujours puisqu'il s'agit de la boucherie Haas.

Conseiller Municipal pendant de longues années, s'occupant des fêtes, musicien, il était aussi un exellent cavalier, et il mit son fils Louis sur un cheval dès l'âge de 4ans. Le père ANQUETIN est mort en 1929, à 91 ans.

La mère d'ANQUETIN, Rose-Félicité CHAUVET, était d'une famille de cultivateurs et marchands de chevaux. Louis ANQUETIN adorait sa mère.

ANQUETIN a dû fréquenter à ETREPAGNY les "petites écoles", tenues par des religieuses. Nous ne connaissons rien de lui à cette époque.

ANQUETIN grandit en toute quiètude. Il dit lui-même de sa jeunesse :

-"Je suis né de parents admirables, mon enfance fut celle d'un prince..."

Comme déjà tout lui était prétexte à dessiner, il connut dès l'enfance les deux passions qui devaient partager sa vie : l'art équestre et la peinture .

Il sort du lycée avec son baccalauréat, situation sans doute peu courante à l'époque... à Etrépagny.

Ses parents auraient voulu le voir entrer dans le commerce. Mais sa passion pour l'art fut la plus forte. Ils finirent par céder, et lui consentirent une pension lui permettant de partir pour PARIS faire de sérieuses études de peinture.

Bien que, au fil des années, ANQUETIN devient de plus en plus parisien, ses relations avec sa petite ville natale ne furent jamais totalement interrompues.

ANQUETIN s'était installé un atelier au premier étage d'un bâtiment maintenant disparu, et qui se situait près du collège qui porte maintenant son nom.

Ce trait témoigne de sa bonté et de son amour des animaux. Il ne doit pas nous faire perdre de vue qu'il a été, disait son ami, le grand écuyer Armand CHARPENTIER, "un écuyer comme on n'en a jamais vu".

Louis ANQUETIN est mort à Paris, le 19 août 1932. Il fut enterré dans le cimetière d'ETREPAGNY où il repose toujours.

La Rieuse

Autoportrait

Page d'accueil