LES DIFFÉRENTS COLLÈGES

     Le temps de chargement est un peu long à cause des nombreuses photos. Nous vous proposons un peu de musique composée par Cyril Gervais pour passer le temps.SPEAKER.gif (13881 octets)

C'est au début des années 60  que le Général De Gaulle, alors président de la République, décida d'envoyer tous les enfants dans des collèges alors que  seule l'école primaire était obligatoire et que les études s'arrêtaient au certificat d'études pour la majorité des enfants. Une grande campagne de construction commença. Et pour résorber les surplus d'acier de Dunkerque, beaucoup de collèges,

ANCIEN1.gif (56674 octets)

Le premier collège 600

MANIF1.gif (44514 octets)

Un aspect de la manifestation pour la construction du gymnase

dont le "collège 600" de Canteleu furent construits en tôle d'acier sur structure métallique type "Bender". Ce type de construction peu résistante au feu causa la mort de plusieurs dizaines d'élèves et de professeurs dans l'incendie du collège Pailleron à Paris.

Notre collège ouvrit en 1966 en tant qu'annexe du lycée Jeanne d'Arc. Un gymnase avait été promis et, ne voyant rien venir, les parents et les professeurs manifestèrent en novembre 1971 pour que le gymnase promis soit construit le plus tôt possible

MANIF2.gif (63212 octets)

Un autre aspect de la manifestation pour le gymnase

MANIF3.gif (54899 octets)

Les "hirondelles" relevant les noms.

C'est sous le regard des "hirondelles " de la police, qui prenaient en note les noms des manifestants, que se déroulèrent ces manifestations, et le gymnase Georges Hébert fut construit assez rapidement.

Sur les photos ci-dessous,  vous pouvez voir l'ensemble du collège

vu d'avion (photos prises par M.Leclerc en juin 1972). On distingue très bien les bâtiments d'enseignement, le cèdre, beaucoup plus dense que maintenant, la cantine, les bâtiments administratifs et le tout nouveau gymnase jouxtant un terrain multisports à peu près au même endroit que celui que nous connaissons maintenant.

AVION1.gif (62930 octets)

Photo aérienne N°1

AVION2.gif (28741 octets)

Photo aérienne n°2

Sur cette photo aérienne prise sous un autre angle, on distingue les logements du personnel au milieu des arbres du parc et l'ancienne mairie annexe à la façade camouflée par les allemands pendant la seconde guerre mondiale.

C'est le soir du premier janvier 1974 que le collège fut victime d'un incendie. La seule photo en couleur que vous voyez ici fut prise alors que les étages supérieurs s'étaient déjà effondrés. Si cet incendie s'était déclaré un jour de classe à une heure où les élèves étaient en cours, le bilan aurait pu être très lourd car  le temps de résistance au feu des structures métalliques était très court et l'effondrement des salles des étages ne laissait pas le temps aux pompiers d'intervenir efficacement. Leur intervention consista à empêcher les bâtiments voisins de s'enflammer à leur tour. C'est ainsi que nous avons conservé la cantine, les bâtiments administratifs et les logements du personnel.

INCENDIE.gif (112858 octets)

L'incendie

RUINES.gif (34782 octets)

Ce qui restait après l'incendie.

Au premier plan, les enfants du principal de l'époque

L'enquête pour déterminer les causes de l'incendie finit par aboutir après une assez longue attente. Elle découvrit que c'était des élèves qui, s'ennuyant pendant les vacances et ayant vu à la télévision l'incendie du collège Pailleron, avaient pensé que s'ils incendiaient le collège, on leur en construirait un tout beau, tout neuf. La justice décida du sort de ces jeunes et un appel d'offre fut lancé pour reconstruire un nouveau collège, ou du moins les bâtiments d'enseignement qui sont ceux qui sont encore utilisés de nos jours. La reconstruction commença en avril 1974 pour se terminer en octobre de la même année. Une Section d'Education Spécialisée fut adjointe au collège à cette occasion.

Pendant toute la durée de la reconstruction, les élèves furent répartis dans les différentes écoles de Canteleu et dans le collège Gounod. Les professeurs devaient faire la navette d'un lieu à l'autre. Ce ne fut pas une année de tout repos. En octobre, le collège réintégra ses propres locaux tout neufs mais dont la qualité sonore laissait à désirer. Si on frappait à la porte de la salle 225, c'est le professeur de la salle 227 qui répondait "Entrez!".

NOUVEAU1.gif (54613 octets)

Le "nouveau" collège après l'incendie.

Sur la gauche et derrière le Cèdre, les bâtiments rescapés.

CEDRECOUR.gif (91315 octets)

Le cèdre et une partie du grand hall

Les années passèrent et, petit à petit, faute d'un programme d'entretien efficace, les nouveaux bâtiments commencèrent à être de moins en moins vivables: moisissures, infiltrations d'eau, pourriture des boiseries des fenêtres. Rafistolage après rafistolage, les élèves et les professeurs en avaient assez de ce collège aux murs malades et salis par les moisissures, assez du bruit des classes voisines, assez de ces couloirs dallés ou le moindre bruit résonnait comme dans une chambre d'écho. Il fut décidé de rénover le collège . Les discussions entre la Ville de Canteleu et les instances du Conseil régional furent âpres et retardèrent la mise en chantier. Mais en février 1996, les travaux commencèrent.

C'était pour Mme Leclerc, Principal du collège depuis son ouverture en 1966, l'aboutissement d'une carrière bien remplie au service de la communauté cantilienne. Elle fut remplacée après son départ en retraite en 1996 par M.Auber, puis, en 2001, par M. Formule.

Le collège rénové diffère quelque peu de l'ancien (qui différait lui-même du collège initial par sa construction en L)

COUR3.gif (60509 octets)

La cour et une partie des locaux   d'enseignement

COUR1.gif (62568 octets)

La cour avec le cèdre ; le self est sur la gauche

Le cèdre est maintenant dans la cour, juste en face du grand hall vitré qui abrite les casiers des demi-pensionnaires. La cantine est devenue un restaurant self-service clair et lumineux. Les anciens bâtiments ont été rénovés et entièrement dotés de faux-plafonds insonorisant et totalement câblés. Chaque salle dispose d'une ou plusieurs prises qui permettent de se relier à Internet. Plusieurs salles d'informatique ont été créées.

La plus belle réalisation de la rénovation est le C.D.I: une vaste salle à l'architecture moderne, lumineuse, fonctionnelle, avec 6 postes de consultation de cédéroms ou d'internet. Des tables et chaises modernes pour y travailler, des coins lectures équipés de fauteuils confortables. C'est vraiment un lieu où il fait bon travailler, s'instruire ou lire.

CDI1.gif (56968 octets)

Le CDI

CDI2.gif (57043 octets)

Coin lecture au CDI

Bref, nous avons maintenant à notre disposition un collège où il fait bon vivre et travailler, et qui possède de nombreux atouts aussi bien pour les élèves en difficulté que pour les élèves brillants ou simplement bons. Des activités sont prévues pour tous: clubs, soutiens, parcours diversifiés, études dirigées, études du soir, suivi psychologique, aides ponctuelles en cas de besoin etc.

Et, bien sûr, ce merveilleux site WEB qui est ouvert à tous et qui se met en place tout doucement. Chaque élève peut proposer à son professeur , dans quelque matière que ce soit, de publier un reportage, un exposé ou tout simplement un texte qu'il a écrit et qu'il aimerait faire connaître.

N'hésitez pas!

CDI3.gif (60611 octets)

Tables de travail au CDI

RETOUR AU MENU                                                                                             RETOUR A LA PAGE HISTOIRE