Les déchets et la loi

 

Depuis 1975 les communes sont responsables de la collecte et de l'élimination des déchets ménagers. Il y a encore peu, nos ordures et celles des industries étaient déposées sans discernement ni contrôle dans un trou : la décharge. Le traitement des déchets ne coûtait donc pas très cher (100 à 200 F/hab./an).

Oui mais voilà, nous produisons de plus en plus de déchets,si bien que les nappes phréatiques et les cultures à proximité des décharges peuvent être contaminées par les déchets toxiques, et que des paysages sont défigurés...

La loi du 13 juillet 1992 pose un ultimatum : en 2002 seuls les déchets ultimes (déchets ne pouvant être réutilisés) pourront être stockés dans des centres d'enfouissement rigoureusement contrôlés.

Fini le temps ou l'on se contentait de se débarrasser à la sauvette des déchets. Les communes doivent maintenant participer à la valorisation de leurs ordures : recyclage, réemploi, fabrication de compost, incinération avec valorisation énergétique. Le coût du traitement des déchets va augmenter : 400F/hab./an ! A nous donc de produire moins de déchets et de participer au tri.

 

Des pays hors la loi

Les pays riches interdisent aux industriels de jeter leurs déchets dangereux dans la nature : ceux-ci doivent être détruits,  stockés ou traités. Évidemment cela coûte cher...

Une solution fut trouvée : expédier ces déchets dans un pays pauvre qui moyennant quelques $ les accepterait. L'Angleterre, les Etas-Unis, l'Allemagne ont ainsi à une époque (années 80) envoyé leurs déchets en Afrique, Amérique latine, Asie...      Fort heureusement une telle pratique est interdite actuellement.