Les maladies dues aux pollutions par les déchets

Les conséquences directes et indirectes de cette pollution sur l'homme et sur les autres êtres vivants sont de type allergène (entraîne des allergies), carcinogène (provoque des cancers), mutagène (entraîne des modifications des chromosomes) et tératogène (provoque des malformations).

 

Dioxines

Les dioxines sont libérées par la combustion des déchets chlorés (industries et ordures ménagères) et sont également issues des effluents des usines de pâte à papier. Elles ont un effet carcinogène sur les animaux et l'homme. Elles provoquent une grave maladie de la peau, des malformations à la naissance.

La combustion du PVC et des solvants chlorés, par libération de gaz chlorhydriques corrosifs, est d'un grand danger pour l'environnement, surtout s'il brûle à de faibles températures, car il entrâine la formation de dioxines.

 

Les métaux lourds

Le mercure :Il contamine les sols, les cours d'eau et remonte la chaîne alimentaire. Il attaque le système nerveux. Le méthylmercure qui est un de ses composés organiques est tératogène (cf. l'affaire Minamata au Japon où une pollution au mercure entraîna des dégats cérébraux graves parfois mortels et la naissance d'enfants malformés).

Le cadium : Contenu dans certaines piles ou batteries et accumulateurs, ses effets touchent les reins, le coeur, les os...

Le plomb : Contenu également dans les batteries, il est très pénétrant. Il s'infiltre dans les aliments et donne des douleurs gastriques, des maux de tête, parfois entraîne le coma ou la mort. Il agit sur le système nerveux dont le cerveau et peut affecter le dévellopement mental des nourrissons.